Voilà qui est fait ! L’agriculture urbaine s’empare des toits bordelais. Situé au 2 rue Paul Bert au coeur du centre ville de Bordeaux dans un ancien bâtiment art déco ornée de modénatures typiques des années 70, le centre social et culturel du Réseau Paul Bert a fait émerger un véritable écosystème agro-écologique.

Six ruches profitaient déjà depuis 2012 de cette toiture terrasse de 140 mètres carrés ; désormais c’est un jardin permaculturel composé de 5 bacs de plantations en carré ainsi que d’un poulailler.

Le projet n’en est qu’à ses prémices mais les résultats de cette cohabitation font déjà leurs preuves. Il y a quelques semaines pour la fête du miel, plus de cinquante kilos de miel ont été récoltés par les apiculteur-formateurs du centre. Quant au potager, les dernières tomates et melons laissent deviner que la récolte à été bonne.

Perché à 27 mètres d’altitude, ce jardin secret reste ouvert et accessible à qui le souhaite. Que ce soit pour les locataires co-habitant avec le centre social ou encore des voisins de quartiers, des ateliers pour tous les âges ont été mis en place. Un moment pour que chacun puisse bénéficier des plaisirs et des bienfaits du jardinage ou encore se former à l’apiculture.

Mais cette question d’accès à la terre n’est pas nouvelle au centre social et culturel du Réseau Paul Bert. Depuis plusieurs années, des aménagements végétalisés généreux au pied de l’immeuble ont été installés. Une démarche fortement appréciée par les habitants du quartier et par les usagers du Réseau Paul Bert. Ainsi, le vermicomposteur collectif situé au coeur de ces micro-jardins urbains n’étonne plus personne et fonctionne à merveille. Un engrais qui sera bien apprécié par les légumes du jardin suspendu !

Un tel lieu d’agriculture urbaine est une première sur Bordeaux et nous tenons à féliciter toute l’équipe pour avoir pensé et aménagé un tel espace. Un grand merci à Florian et Benoit pour le temps qu’il nous ont consacré lors de cette visite.

 

// La radio du Réseau Paul Bert vient de se lancer sur les ondes, n’hésitez pas à laisser trainer vos oreilles sur leur site !